Ligue 1: Nice et Gouiri planent, Bordeaux quitte la zone rouge

Les Niçois supérieurs célèbrent leur succès sur la pelouse du FC Metz avec notamment un nouveau but d'Amine Gouiri (au centre), le 23 janvier 2022

Les Niçois supérieurs célèbrent leur succès sur la pelouse du FC Metz avec notamment un nouveau but d’Amine Gouiri (au centre), le 23 janvier 2022 afp.com – Jean-Christophe Verhaegen

L’OGC Nice, dominateur à Metz (2-0), a repris à l’OM la deuxième place d’une Ligue 1 à laquelle s’accroche Bordeaux, sauvé par un triplé de Hwang Ui-Jo dimanche contre Strasbourg (4-3) et désormais sorti de la zone rouge.

. Gouiri, arme fatale de Nice

Les Aiglons niçois continuent de planer dans les hauteurs de la L1, grâce aux griffes toujours acérées d’Amine Gouiri. En l’absence d’Andy Delort, forfait, l’attaquant de 21 ans s’est occupé de tout : dribble et passe en or pour Khéphren Thuram (58e), penalty transformé d’une « panenka » (86e).

Son dimanche aurait pu être agrémenté d’un doublé, mais la VAR l’a frustré en signalant un hors jeu peu évident (76e). A l’inverse, le penalty était contestable : servi idéalement par Gouiri, Evann Guessand est tombé devant Vincent Pajot en se faisant un croque-en-jambe, sans que le milieu messin semble y être pour grand-chose.

Nice a de toute façon maîtrisé son sujet face au 18e du Championnat, portant à cinq son nombre de victoires consécutives. Les hommes de Christophe Galtier comptent 42 points, soit deux de plus que l’OM, vainqueur 2-0 à Lens samedi et qui dispose d’une munition supplémentaire avec son match à rejouer contre Lyon, le 1er ou le 10 février.

« Mes joueurs sont ambitieux mais je leur demande de rester lucides », a temporisé l’entraîneur niçois.

. Bordeaux revit

Au fond du trou avant la 22e journée, avec une 19e place indigne de ses moyens et ambitions, Bordeaux a remporté un match de folie contre Strasbourg (4-3) malgré la pression maximale qui pesait sur ses épaules.

Les Girondins venaient de subir trois défaites de suite, dont la déroute à Rennes (6-0) le week-end dernier, dans un contexte lourd marqué par la mise à l’écart de plusieurs joueurs et le sursis accordé à l’entraîneur Vladimir Petkovic.

L’ancien sélectionneur de la Suisse, sous contrat jusqu’en 2024, peut remercier son attaquant sud-coréen Hwang Ui-Jo, auteur d’un fantastique triplé (17e, 39e, 90e). Bordeaux a mené 3-0, avant de s’affaisser devant un doublé de Kevin Gameiro (43e, 57e) et un but d’Abdul Majeed Waris (90e+7). Mais la victoire était au bout.

« Nous avons été un peu plus travailleurs. On a sorti la chemise blanche et mis la chemise bleue des ouvriers », a commenté Petkovic.

. Rennes renversé, Montpellier à l’arraché

Le faux-pas de Strasbourg (quatrième avec 35 pts) n’a pas profité à Rennes (cinquième, 34 pts), renversé 2-1 chez le promu Clermont.

Les Bretons se sont même fait rejoindre au classement par Montpellier (sixième), vainqueur au finish contre Monaco (3-2). Les Héraultais ont mené 2-0 puis se sont fait rejoindre avant de l’emporter grâce à Stephy Mavididi à la 91e minute.

Si Rennes fait grise mine, Clermont retrouve le sourire en même temps que la victoire, sa première depuis mi-décembre. Les Auvergnats grimpent à la quinzième place devant Troyes (seizième), battu 2-1 par Angers.

Clermont compte quatre points d’avance sur le 19e Lorient, premier relégable, dominé 4-2 à Nantes dans l’après-midi.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s