CAN-2022 : la Tunisie surprend le Nigeria et file en quarts de finale

Le Tunisien Youssef Msakni célèbre son but lors du match contre le Nigeria, le 23 janvier 2022, à Garoua, au Cameroun. AFP – DANIEL BELOUMOU OLOMO

La Tunisie a créé la surprise en dominant le Nigeria (0-1), décrochant ainsi sa qualification pour les quarts de finale de la CAN-2022. Malgré une équipe décimée par le Covid-19, les Aigles de Carthage ont réussi à rester solides face aux Super Eagles, qui avaient pourtant réalisé un début de compétition tonitruant.

Le duel des Aigles a tourné à l’avantage de la Tunisie. Les joueurs de Mondher Kebaier se sont imposés face au Nigeria (0-1), dimanche 23 janvier, et ont obtenu leur billet pour les quarts de finale, où ils affronteront le Burkina Faso, tombeur du Gabon un peu plus tôt.

Malgré l’absence de dix joueurs et de leur sélectionneur pour cause de Covid-19, les Aigles de Carthage ont réussi à dominer les Super Eagles, pourtant donnés favoris après leurs belles performances depuis le début de la CAN-2022.

Après avoir réalisé une phase de poules tonitruante, le Nigeria est sur le papier l’équipe la plus en forme. Mais dans les quinze premières minutes, les deux sélections font preuve de beaucoup d’intensité dans le jeu et chacune s’offre une belle occasion. À la 10e minute, Tabi est proche d’ouvrir le score d’une belle reprise au second poteau sur un centre, mais son tir est repoussé par la défense du Nigeria. Deux minutes plus tard, de l’autre côté du terrain, bien servi par Simon qui avait encore fait parler sa vitesse, Aribo arrive à déborder côté gauche. Il arme sa frappe, mais elle est déviée dans le petit extérieur de la Tunisie.

Le match s’enfonce alors dans un faux rythme. Le Nigeria domine la possession, mais les Super Eagles n’arrivent pas à se montrer dangereux face à des Aigles de Carthage solides en défense et difficile à bouger. À la pause, les deux équipes se retrouvent donc logiquement dos-à-dos.

La délivrance venue de Msakni

La rencontre bascule dès le début de la seconde période : à la 47e, après avoir effacé Aina, le capitaine tunisien Msakni tente sa chance à 30 mètres d’une frappe puissante plein axe. Un léger rebond surprend le gardien du Nigeria Okoye, qui n’arrive pas à stopper ce ballon.

Menés au score, les Super Eagles accusent le coup. Leurs adversaires, particulièrement sereins, continuent de verrouiller le jeu. Les affaires du Nigeria se compliquent après l’expulsion d’Iwobi à la 66e minute. D’abord sanctionné par d’un carton jaune pour une semelle sur Msakni, il écope finalement d’un rouge après vérification de la VAR.

Malgré tout, le Nigeria se réveille et jette toutes ses forces dans la bataille. Simon réussit à se faire oublier à gauche et à frapper, mais son tir est bien repoussé par Ben Saïd (67e). À la 88e minute, Ndidi est aussi sur le point d’égaliser, mais sa frappe passe juste à côté du but tunisien. Deux minutes plus tard, son coéquipier Sadiq réussit à déborder à droite, mais son tir passe lui aussi juste à côté du cadre.

Le Nigeria pousse dans les dernières minutes, mais sans trouver le chemin des filets. Les Super Eagles sont éliminés de la compétition et peuvent nourrir des regrets. La Tunisie revient de son côté de très loin après tous ses déboires liées à la pandémie. Elle affrontera le Burkina Faso, tombeur du Gabon, lors des quarts de finale.

FRANCE 24

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s