Sondages de l’Elysée : Claude Guéant condamné à un an de prison, dont huit mois ferme

L'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant arrive au tribunal, le 18 octobre 2021

L’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant arrive au tribunal, le 18 octobre 2021 afp.com – STEPHANE DE SAKUTIN

L’ancien ministre de l’intérieur Claude Guéant a été reconnu coupable, vendredi 21 janvier, de favoritisme dans l’affaire des sondages de l’Elysée. Il a été condamné à un an de prison, dont huit mois ferme, peine assortie d’un mandat de dépôt différé.

Par ailleurs, Patrick Buisson, alors proche conseiller du chef de l’Etat, a été condamné à deux ans de prison avec sursis ainsi que 150 000 euros d’amende et l’ex-sondeur Pierre Giacometti à six mois avec sursis et 70 000 euros d’amende. A l’époque directrice de cabinet, Emmanuelle Mignon a été sanctionnée de six mois avec sursis. En revanche, l’ancien chargé de l’opinion, Julien Vaulpré, a été relaxé.

M. Guéant, âgé de 77 ans, était absent de l’audience : incarcéré à la prison de la Santé depuis plus d’un mois du fait d’une précédente condamnation, il a demandé à ne pas être extrait et à se faire représenter par son avocat. Pour la première fois concernant un ancien locataire de Beauvau, M. Guéant avait été écroué le 13 décembre.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s