CAN-2022 : le Maroc et le Gabon se neutralisent et passent, le Ghana éliminé

Les joueurs du Gabon célèbrent leur but face au Maroc, le 18 janvier 2022. © Pierre-René Worms/FMM

Dans une soirée riche en rebondissements, le Maroc a fait match nul face au Gabon (2-2) tandis que les Comores ont arraché la première victoire de leur histoire dans une phase finale de CAN, éliminant au passage le Ghana (3-2), premier parmi les favoris de la compétition à prendre la porte.

Premier poids lourd éliminé de la CAN ! Les Black Stars du Ghana se sont inclinées, mardi 18 janvier, face aux Comores, qui signent ici la première victoire de leur histoire dans la compétition (3-2). Dans l’autre match, les leaders du groupe C, le Maroc et le Gabon, se sont neutralisés dans un des meilleurs matches de la Coupe d’Afrique des nations 2022 à ce jour (2-2). Les deux équipes sont qualifiés pour les huitièmes de finale.

Dans le stade de Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, Maroc et Gabon commencent par se rendre coup sur coup, donnant lieu à une longue guerre de tranchées au milieu de terrain, empêchant les actions de se développer. Après vingt longues minutes, le Gabon ouvre le score sur sa première occasion franche. Sur un dégagement du gardien marocain, le défenseur marocain Chakla glisse alors qu’il veut dégager le ballon de la tête. L’attaquant gabonais Allevinah, déjà buteur face au Ghana, récupère le ballon et remporte son duel face à Mohamedi (22e, 1-0). 

Quelques instants plus tard, Boupendza se retrouve esseulé dans la surface gabonaise. Il se joue des défenseurs marocains et se rapproche du gardien. Sa frappe passe à côté du cadre alors que c’était une balle de break (29e). Puis, sur un long centre, Palun saute plus haut que tout le monde au point de pénalty et oblige le gardien du Maroc à sortir une grande parade (42e). 

Immédiatement, Faycal Fajr tente une frappe piégeuse, qu’Amonome repousse (46e). L’ancien Caennais mène la charge des Lions de l’Atlas puisque, quelques minutes plus tard, il envoie un lourd coup franc dans le mur (51e). 

Le match s’affole en seconde période 

Le Gabon ne s’affole pas et continue de procéder par contres foudroyants. Allevinah manque de doubler la mise après être parti dans le dos de la défense. Il est rattrapé par trois défenseurs et son tir en catastrophe flirte avec le poteau gauche du gardien marocain (56e). Puis, il trouve la barre sur une reprise de volée (59e).

Le Maroc croit revenir. Youssef En-Nesyri passe devant Amonome, qui se troue sur la longue ouverture d’Aguerd. Le ballon file dans le but mais une position de hors-jeu est retenue contre En-Nesyri qui fait action de jeu (60e). Puis, l’entrant Boufal s’écroule dans la surface au contact d’Obiang, mais l’arbitre n’interrompt pas le jeu (62e).  

En revanche, dix minutes plus tard, l’arbitre indique bien le point de penalty lorsque l’Angevin se retrouve une énième fois à terre après un fauchage de Poko. Le Marocain se fait justice lui-même du plat du pied fort sur le côté gauche (74e, 1-1). 

Le Maroc premier grâce à Hakimi

Le match s’emballe à ce moment-là. Lors d’un contre, Allevinah est bien servi côté gauche dans la profondeur. Il serre dans la surface Boupendza qui devance Aguerd et trompe le gardien (81e, 2-1). 

Les Panthères pensent avoir gagné mais c’est sans compter sur Achref Hakimi. Le Parisien envoie un boulet de canon sur coup franc en pleine lucarne de près de 30 mètres pour égaliser (85e, 2-2). 

Le score en reste là. Le Gabon a longtemps cru pouvoir voler la première place au Maroc, qui a su s’accrocher et revenir dans le match à chaque fois. 

Les Comores sans complexe

Dans l’autre match du groupe C, le Ghana, avec un seul petit point, devait absolument s’imposer face au Petit Poucet de la compétition pour espérer passer en 8es de finale. Un objectif compromis d’entrée avec l’ouverture du score de Ben El Fardou, auteur du premier but de l’histoire des Comores à la CAN sur une belle frappe depuis l’angle de la surface (0-1, 4e). Nouveau coup dur pour le Ghana avec l’expulsion du capitaine André Ayew, pour une faute sur le gardien Ben Boina, remplacé dans la foulée par Ali Ahamada (25e).

Mais ce sont toujours les Black Stars qui se procurent les meilleures occasions, faisant le siège du but d’Ali Ahamada avant la pause, mais les Comores, en supériorité numérique, tiennent bon. Même chose au retour des vestiaires, mais alors que le Ghana domine largement, les Comores font le break sur une belle frappe de Mogni, après plusieurs actions chaudes devant le but de Wollacott (0-2, 60e). Cette fois, le Ghana répond immédiatement avec une tête victorieuse de Boakye, tout juste entré en jeu (1-2, 63e).

Le Ghana sort par la petite porte

Les Black Stars reprennent alors espoir, et cela se concrétise avec l’égalisation de Djiku, à bout portant, bien servi par Partey, alors que le Ghana faisait le siège du but comorien (2-2, 75e). Le Ghan peut alors de nouveau espérer se qualifier, mais ce match montre l’exemple type d’une rencontre entre une équipe qui joue sans pression et une équipe tétanisée par l’enjeu.

Car dans les dernière minutes de ce match fou, les Comores reprennent l’avantage sur un contre très bien emmené, au terme duquel Ben El Fardou offre un superbe ballon à Mogni pour le doublé (2-3, 86e). C’est donc déjà la fin de l’aventure pour le Ghana, sorti par la petite porte en terminant dernier de son groupe. Quant aux Comores, avec 3 points, cela risque d’être compliqué de passer parmi les meilleurs troisièmes, mais cela constitue déjà un exploit, avec une première victoire historique à la CAN.

La performance des Comores fait la joie d’un autre pays, le Malawi, désormais assurer de terminer parmi les quatre meilleurs troisièmes repêchés pour les huitièmes de finale.

FRANCE 24

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s