Le réalisateur Jean-Jacques Beineix est mort


Jean-Jacques Beineix à Paris le 13 février 2020 (ARNAUD DUMONTIER / MAXPPP)

Le réalisateur Jean-Jacques Beineix est mort jeudi soir des suites d’une longue maladie, a appris franceinfo vendredi 14 janvier. Le cinéaste avait 75 ans.

Ecrivain, dialoguiste, scénariste et producteur, Jean-Jacques Beineix a été révélé au grand public dès son premier film en 1980, Diva. Avec ce premier succès, il imprime sa marque entre esthétisme et poésie. Suivront La Lune dans le caniveau, en 1983, et surtout 37°2 le matin, en 1986, son plus gros succès, un film devenu culte. Il y révèle Jean-Hugues Anglade et Béatrice Dalle dont c’était le premier film.

En 1992, il offrira son dernier rôle à Yves Montand dans IP5. Jean-Jacques Beineix réalise son dernier long métrage en 2001, Mortel Transfert, avec Jean-Hugues Anglade et Hélène de Fougerolles, un échec critique et commercial. Auteur de plusieurs documentaires, il s’essaiera plus tard au théâtre en 2015 en mettant en scène Kiki de Montparnasse, au Lucernaire à Paris.

En 2020, Jean-Jacques Beineix a publié son premier roman, Toboggan, un livre sur l’enfance, le temps qui passe et la solitude, une réflexion sans concession sur le sens de sa vie et les liens entre l’amour et l’art.

Radio France

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s