Mali: l’émissaire ouest-africain vient remettre un message à la junte avant un sommet crucial

Une délégation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), conduite par l’ancien président Nigérian Goodluck JONATHAN, médiateur dans la résolution de la crise malienne, a été reçue, ce mercredi 5 janvier 2022, par le Président de la Transition, SE, le Colonel Assimi GOÏTA, Chef de l’État.

L’émissaire des États ouest-africains s’est rendu ce mercredi 5 janvier à Bamako, au Mali, pour transmettre au colonel Assimi Goïta, l’homme fort du pays, un message des dirigeants de la région. Un sommet à hauts risques pour le pays en crise doit avoir lieu dans quatre jours. 

L’ancien président nigérian Goodluck Jonathan est arrivé dans la capitale malienne en amont d’une réunion, dimanche 9 janvier à Accra au Ghana, des chefs d’État et de gouvernement ouest-africains. Ils examineront le calendrier que leur ont soumis les autorités maliennes issues d’un double putsch pour rendre le pouvoir aux civils.

https://twitter.com/ecowas_cedeao/status/1477586666810494977

Les dirigeants de la Cédéao devront décider dimanche 9 janvier de la réponse à apporter à un calendrier pouvant s’étendre jusqu’à fin 2026.

Lors d’un précédent sommet le 12 décembre dernier, les dirigeants ouest-africains avaient réclamé la tenue d’élections à la date initialement prévue du 27 février de cette année. Ils avaient maintenu les sanctions infligées à environ 150 personnalités (gel des avoirs financiers, interdiction de voyage au sein de la Cédéao) et leurs familles, et brandi la menace de sanctions « économiques et financières » supplémentaires.

Chargement du lecteur…

Un document officiel de la Cédéao daté de lundi  indique que l’émissaire de l’organisation remettra au président de transition et chef de la junte, le colonel Goïta, un message des chefs d’Etat et de gouvernement. La teneur n’en est pas connue.

Le Mali, pays pauvre et enclavé au coeur du Sahel, a été le théâtre de deux coups d’État militaires en août 2020 et en mai 2021. La crise politique va de pair avec une grave crise sécuritaire en cours depuis 2012 et le déclenchement d’insurrections indépendantiste et jihadiste dans le nord.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s