La fondatrice de Theranos, Elizabeth Holmes, condamnée pour fraude en Californie


BRITTANY HOSEA-SMALL VIA REUTERS

Elizabeth Holmes, ancienne star de la Silicon Valley qui promettait de révolutionner les tests sanguins avec sa start-up Theranos, a été condamnée lundi pour fraude par un tribunal de Californie. Elle a, par ailleurs, été acquittée de trois des onze chefs d’inculpation la visant. La peine sera prononcée à une date ultérieure par le tribunal fédéral.

L’affaire devrait entrer dans les annales de l’histoire judiciaire des États-Unis, tant il est rare qu’un patron de la Silicon Valley soit inculpé. Après plus de trois mois de procès et cinquante heures de délibérations, le tribunal de San José en Californie a reconnu, lundi 3 janvier, la fondatrice de Theranos, Elizabeth Holmes, coupable de complot visant à escroquer des investisseurs, pour avoir menti entre 2010 et 2015 sur la fiabilité de la technologie de tests sanguins développée par la start-up.

Elizabeth Holmes, âgée de 37 ans, a été par ailleurs acquittée de trois des onze chefs d’inculpation la visant, pour complot destiné à escroquer des patients ayant payé pour effectuer des tests sanguins.

Celle qui était devenue une figure de la Silicon Valley après avoir fondé Theranos en 2003 encourt une peine pouvant aller jusqu’à quatre-vingts années d’emprisonnement. Aucune date n’a été fixée dans l’immédiat pour l’énoncé de la sentence par le tribunal fédéral.

Elizabeth Holmes reste en liberté sous caution, une mesure dont les conditions doivent être réexaminées la semaine prochaine. Pressée de dire si elle comptait faire appel de sa condamnation, la patronne déchue n’a fait aucun commentaire à sa sortie du tribu

Une chute entraînée par le Wall Street Journal

De riches investisseurs privés, dont le magnat de la presse Rupert Murdoch, ont investi des millions de dollars dans la start-up après avoir rencontré Elizabeth Holmes, qui assurait que les machines développées par son entreprise permettaient d’effectuer un éventail de tests en prélevant quelques gouttes de sang sur un doigt. Selon les procureurs, Theranos dépendait en réalité de machines conventionnelles produites par Siemens pour effectuer les tests sanguins.

Devant le tribunal de San José où le procès s’était ouvert début septembre 2021, une femme enceinte a raconté comment elle avait cru, à tort, avoir fait une fausse couche après avoir utilisé l’un des tests de Theranos.

Des employés ont témoigné avoir prévenu la patronne de leurs doutes sur le fonctionnement des machines. Certains ont aussi raconté à la presse les mensonges à répétition d’Elizabeth Holmes à ses équipes et à des investisseurs.

Au plus fort, l’entreprise a été valorisée à près de 10 milliards de dollars, et Elizabeth Holmes, actionnaire majoritaire, est la tête d’une fortune de 3,6 milliards, selon le magazine Forbes. La chute de Theranos a débuté après la publication par le Wall Street Journal d’articles rapportant des défauts de fabrication et les imprécisions des machines développées par la start-up.

« Elizabeth Holmes a choisi la fraude plutôt que la faillite, elle a choisi d’être malhonnête », avait asséné dans ses réquisitions le procureur Jeff Schenk. « Ce choix était non seulement impitoyable mais encore criminel », avait-il lancé aux jurés. Selon les services du procureur, l’ex-entrepreneuse a délibérément trompé ses partenaires pour lever des fonds, plus de 700 millions de dollars en tout.

En forme de réponse, Elizabeth Holmes a assuré aux jurés que sa relation amoureuse avec son ex-directeur des opérations, Ramesh « Sunny » Balwani – qui sera jugé séparément –, avait été émaillée de relations sexuelles forcées et qu’il était responsable des problèmes techniques de son entreprise.

LE JV2 AVEC AFP ET REUTERS

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s