Covid-19 au Québec : retour du couvre-feu nocturne et interdiction de rassemblements

Face à la flambée des cas de Covid-19 liée au variant Omicron, le Québec a pris de nouvelles mesures de restrictions.

Face à la flambée des cas de Covid-19 liée au variant Omicron, le Québec a pris de nouvelles mesures de restrictions. Capture d’écran AFPTV

Face à la propagation fulgurante du variant Omicron au Canada, le gouvernement québécois a décidé de remettre en place des restrictions. Un couvre-feu nocturne sera instauré de 22h à 5h dès ce 31 décembre et les rassemblements privés doivent se limiter au cercle familial. La durée des restrictions n’a pas été précisée. 

« C’est un geste qui est extrême parce que la situation est extrême », a déclaré le premier ministre du Québec François Legault lors d’un point presse le 30 décembre, en évoquant la nécessité de « sauver les hôpitaux et de sauver des vies ».  LeQuébec a annoncé le retour du couvre-feu nocturne de 22h à 5h du matin dans l’ensemble de la province dès le réveillon du Nouvel An. Les rassemblements privés seront désormais limités à la bulle familiale.

Restrictions à durée indéterminée

Cette décision intervient au moment où des contaminations record dues à la propagation fulgurante du variant Omicron sont recensées au Canada. Le couvre-feu sera en vigueur pour une durée qui n’a pas été précisée après avoir été précédemment imposé de janvier à fin mai face à la seconde vague de coronavirus. Il s’agissait alors d’une mesure inédite au Canada à l’échelle d’une province depuis l’épidémie de grippe espagnole il y a un siècle.

En seulement une semaine le nombre de cas Covid dans les hôpitaux a doublé.François Legault, premier ministre du Québec

Les contrevenants risquent une amende allant de 1000 à 6000 dollars canadiens (4100 euros). Par ailleurs, les salles des restaurants seront fermées à compter de vendredi. La rentrée scolaire dans les écoles et universités est repoussée au 17 janvier.

La province francophone, qui compte environ 8 millions d’habitants, a enregistré le 30 décembre 14 188 nouveaux cas en 24 heures, 9 décès et 135 hospitalisations supplémentaires. « En seulement une semaine le nombre de cas Covid dans les hôpitaux a doublé », a pointé François Legault, tandis que « le nombre d’employés absents a plus que doublé ».

Pénurie de personnel dans les hôpitaux

Le Québec, dont le réseau de santé est malmené par une pénurie de personnel, a annoncé cette semaine que les travailleurs de la santé testés positifs au Covid-19 et asymptomatiques pourront continuer à travailler. 

Province voisine et la plus peuplée au Canada, l’Ontario affichait un chiffre similaire pour les nouvelles infections, avec une hausse significative des hospitalisations. L’Ontario a réduit jeudi de 50% la capacité d’accueil des spectateurs dans les salles de concert et stades, ou à un maximum de 1.000 personnes. Les personnes âgées se trouvant en maisons de retraite pourront désormais recevoir une quatrième dose de vaccin. 

À l’Ouest du Canada, la Colombie-Britannique a interdit mi-décembre tous les événements organisés pour le Nouvel An, des célébrations publiques aux rassemblements intérieurs. 

Plus de 25 000 nouveaux cas ont été recensés en moyenne chaque jour au pays au cours de la semaine du 23 au 29 décembre. Cela correspond à une hausse de 141% par rapport à la semaine précédente, selon un rapport du gouvernement canadien diffusé jeudi. Au total, le Canada a recensé plus de 2,1 millions de cas et plus de 30 000 morts depuis le début de la pandémie.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s