Des milliers de Polonais manifestent pour des « médias libres »

Un des manifestants venus défendre la liberté de la presse, le 19 décembre 2021 à Varsovie

Un des manifestants venus défendre la liberté de la presse, le 19 décembre 2021 à Varsovie afp.com – Wojtek RADWANSKI

Des milliers de personnes ont manifesté dimanche devant le palais du président polonais à Varsovie contre une nouvelle loi sur les médias destinée, selon elles, à museler la principale chaîne d’informations télévisées indépendante en Pologne.

De nombreux manifestants brandissaient des drapeaux de l’UE et scandaient « Médias libres ! » et « Nous voulons un veto ! » – pour demander au président Andrzej Duda de ne pas promulguer ce texte de loi.

« Nous avons besoin de la liberté d’expression », a déclaré Emilia Zlotinska, 38 ans, une protestataire. « Je voudrais que le président ne signe pas » le texte.

Andrzej Lech, 71 ans, drapeaux polonais et de l’UE à la main, a aussi jugé la loi « inacceptable ». « C’est mon devoir d’être ici (…) et à chaque fois que notre liberté sera en danger », a-t-il dit.

Des journalistes renommés et des représentants de l’opposition, dont l’ancien président du Conseil européen Donald Tusk (2014-2019), se sont adressés à la foule, éclairée par les illuminations de Noël.

« Nous sommes ici aujourd’hui pour défendre la liberté des médias. Si nous nous serrons les coudes, solidairement, nous gagnerons. Nous nous débarrasserons de ce gouvernement ensemble », a lancé M. Tusk, aujourd’hui à la tête de la Plateforme civique, un parti d’opposition de droite.

Des manifestations similaires ont été organisées ailleurs en Pologne.

La loi voulu par le parti populiste PiS (Droit et justice) au pouvoir a été votée vendredi par le parlement à l’occasion d’un scrutin surprise.

Elle empêchera les entreprises n’appartenant pas à l’Espace économique européen de détenir une participation majoritaire dans les entreprises de médias polonais.

Cela obligerait notamment le groupe américain Discovery à vendre la sienne dans TVN, l’un des plus grands réseaux de télévision privés de Pologne. TVN24 est sa chaîne d’information en continu et est considérée comme critique envers les conservateurs au pouvoir.

Le gouvernement affirme pour sa part que la loi protégera le paysage médiatique polonais contre des acteurs potentiellement hostiles, comme la Russie.

Les Etats-Unis se sont déclarés « extrêmement déçus » par la loi et ont pressé le président Duda d’y mettre son veto.

Pour Discovery, ce texte « devrait inquiéter toute entreprise investissant en Pologne et quiconque soutient la démocratie et la liberté de la presse ».

Le PiS contrôle déjà la télévision publique TVP, devenue un média de propagande gouvernementale, et une grande partie de la presse régionale.

Depuis l’arrivée au pouvoir de ce parti en 2015, la Pologne a reculé de 46 places, pour arriver en 64e position, au classement de l’ONG Reporters sans Frontières de la liberté de la presse. 

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s