Covid: le régulateur européen se prononce sur Novavax, avertissements face à Omicron

Un patient atteint du Covid est traité à l'unité des soins intensifs de l'hôpital universitaire de Bochum (ouest de l'Allemagne) le 16 décembre 2021
Un patient atteint du Covid est traité à l’unité des soins intensifs de l’hôpital universitaire de Bochum (ouest de l’Allemagne) le 16 décembre 2021 afp.com – Ina FASSBENDER

Le régulateur européen se prononce lundi sur le vaccin contre le Covid de Novavax, tandis que les avertissements se multiplient, aux Etats-Unis et en Europe, face à la progression du variant Omicron particulièrement contagieux.

Le comité des médicaments à usage humain de l’Agence européenne des médicaments (EMA) tient lundi une réunion extraordinaire pour examiner la demande d’autorisation de Novavax. Elle a annoncé qu’elle en communiquerait le résultat.

Novavax utilise une technologie plus classique que celles employées pour les vaccins déjà autorisés, ce qui pourrait selon la firme américaine réduire le scepticisme parmi les non-vaccinés.

Pour le PDG de l’entreprise, Stanley C. Erck, le vaccin « pourrait aider à surmonter les principaux obstacles à la vaccination mondiale, notamment les défis de la distribution mondiale et l’hésitation à la vaccination ».

En revanche, la société a reconnu qu’elle « évaluait son vaccin contre le variant Omicron » et travaillait encore sur une version spécifique pour combattre ce variant particulièrement contagieux.

Le sérum, qui pourrait devenir le cinquième vaccin anti-Covid autorisé au sein de l’Union européenne, est, à l’instar de vaccins infantiles déjà largement utilisés, un vaccin dit « sous-unitaire », à base de protéines qui déclenchent une réponse immunitaire, sans virus.

– « Des semaines ou des mois difficiles » –

La Commission européenne a déjà conclu un contrat avec Novavax pour l’achat anticipé de 200 millions de doses de son vaccin une fois qu’il aura été approuvé par l’EMA.

Parallèlement, les avertissements se multiplient aux Etats-Unis et en Europe face à la vague de contaminations provoquées par le variant Omicron.

Le conseiller de la Maison Blanche sur la crise sanitaire, Anthony Fauci, a averti dimanche que le variant Omicron du Covid-19 « se déchaînait » à travers le monde, en s’inquiétant du nombre d’Américains toujours non vaccinés.

« Ce virus est extraordinaire », a dit M. Fauci en évoquant sa vitesse de propagation. « Il va prendre le dessus » et « nous allons avoir des semaines ou des mois difficiles à mesure que nous nous approchons de l’hiver ».

La NBA (National Basketball Association, principale ligue de basket-ball au monde) et la NBPA (Association des joueurs de NBA) sont parvenues à un accord dimanche soir sur les règles entourant le recrutement de joueurs supplémentaires pour les équipes à court de joueurs à cause du Covid-19.

En Allemagne, le groupe d’experts conseillant le gouvernement a également tiré la sonnette d’alarme dimanche face à la progression du variant Omicron et plaidé pour des réductions supplémentaires des contacts au sein de la population « dans les plus brefs délais ».

– « Encore plus vite » –

Aux Pays-Bas tous les magasins non-essentiels, restaurants, bars, cinémas, musées et théâtres sont d’ailleurs fermés depuis dimanche et jusqu’au 14 janvier, tandis que les écoles doivent garder portes closes au moins jusqu’au 9 janvier.

« C’est inévitable avec la cinquième vague et avec Omicron qui se répand encore plus vite que nous ne l’avions craint », a déclaré le Premier ministre néerlandais Mark Rutte.

En France, la ministre de l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a été testée positive au Covid-19, au moment où le pays est confronté à un haut niveau de contaminations, avec quelque 50.000 nouveaux cas par jour.

Le gouvernement israélien a interdit dimanche à ses citoyens de se rendre dans plusieurs pays européens placés sur liste rouge, parmi lesquels la France, et les Etats-Unis pourraient y être ajoutés afin d’empêcher la propagation du variant Omicron.

La mobilisation contre les mesures anti-Covide se poursuit aussi, comme en Belgique, où une marche contre la vaccination et le certificat sanitaire a rassemblé plusieurs milliers de personnes dimanche à Bruxelles. La police a procédé à quelques interpellations lors de heurts après la dispersion du cortège.

La pandémie a fait au moins 5,34 millions de morts dans le monde depuis que le bureau de l’OMS en Chine a fait état de l’apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi dimanche par l’AFP à partir de sources officielles.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s