Disparition Jubillar: la compagne du mari ressort de garde à vue sans mise en examen  

Cédric Jubillar le 23 décembre 2020 lors des recherches de sa femme à Cagnac-les-Mines dans le Tarn
Cédric Jubillar le 23 décembre 2020 lors des recherches de sa femme à Cagnac-les-Mines dans le Tarn afp.com – Fred SCHEIBER

La compagne de Cédric Jubillar est sortie libre, jeudi soir, après un jour et demi de garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la disparition de Delphine Jubillar, sans être mise en examen, a indiqué son avocate.

« Madame ressort libre, la garde à vue est levée », a déclaré à des journalistes Me Fabienne Bex, en quittant la gendarmerie de Gaillac, dans le Tarn, où se sont déroulés les interrogatoires.

Cette femme de 44 ans avait été interpellée mercredi vers 07H00 dans sa maison près d’Albi, où elle vit avec son fils, un ami de Cédric Jubillar.

« La garde à vue s’est très bien passée. La garde à vue est terminée. Les enquêteurs ont exploité tout le temps qui leur est offert par le code de procédure pénale », a précisé l’avocate.

Dans cette enquête sans corps, ni aveux, Cédric Jubillar demeure le suspect numéro 1. Depuis le début de l’enquête, il se dit innocent mais la justice estime disposer d’un faisceau d’indices suffisant pour le maintenir en détention provisoire.

Le peintre-plaquiste de 34 ans est détenu à l’isolement à la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse, depuis sa mise en examen pour homicide volontaire par conjoint, le 18 juin.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s