Centrafrique : la ville de Kouango attaquée ce matin par des hommes armés

DES MILICIENS DE LA COALITION DES PATRIOTES POUR LE CHANGEMENT (CPC) DANS LE VILLAGE DE NIAKARI, QUI MARQUE LA LIGNE DE FRONT FACE À L’ARMÉE CENTRAFRICAINE ET SES ALLIÉS, AU NORD DE BANGASSOU, LE 30 JANVIER 2021. 

La ville de Kouango dans la préfecture de la Ouaka s’est réveillée par des bruits de bottes, à l’aube de ce jeudi 02 décembre 2021.

A en croire des sources locales, des hommes armés assimilés aux éléments de la Coalition des patriotes pour le changement (CPC) ont mené un assaut contre les positions des forces de défense nationales. Le bilan provisoire fait état d’un policier tué et d’une civile blessée par balle.

La ville de Kouango dans la Préfecture de la Ouaka a été attaquée aux premières heures de la matinée, notamment vers 3 heures du matin. Selon les autorités locales, après quelques échanges de tirs avec les éléments des forces de défense et de sécurité, les rebelles ont pu s’emparer d’une partie de la ville.

Face à un effectif insignifiant, les FACA n’ont pu résister longtemps  

« La ville de Kouango est malheureusement tombée entre les mains des rebelles. Face à l’effectif insignifiant de nos forces qui ne pouvaient se battre pendant longtemps, ces hommes armés ont pu les déloger. Par la suite, ces assaillants ont progressé jusqu’au cœur de la ville pour ainsi s’emparer des locaux de la gendarmerie et de la police » a témoigné Barthelemy Louis Marie Zoumara, député de Kouango 1.

Selon d’autres sources locales contactées par Radio Ndeke Luka, plusieurs personnes ont trouvé refuge devant la base locale de la Minusca et un grand nombre a pu traverser la rive pour se rendre à Buda en République démocratique du Congo, ville voisine de Kouango. 

« Nos forces étaient obligés de se fondre parmi les populations »

« Ce n’est qu’après la prise de toutes les bases de nos forces que le contingent népalais de la Minusca est intervenu. Nos forces étaient obligés de se fondre parmi les populations. Prise de peur, une grande partie de la population a traversé la rive et une autre partie s’est réfugiée devant la base locale de la Minusca. Nous déplorons également le décès d’un policier et une blessure par balle dont est victime est une femme » a fait savoir le député de Kouango 1.

Il est difficile pour l’instant d’avoir un bilan exact car les communications téléphoniques sont devenues difficiles avec la ville.  Passée sous le contrôle des forces loyalistes depuis le 08 mars 2021, la ville de Kouango est une localité stratégique, vu sa position au bord de la rivière Oubangui et sa proximité avec la RDC. Située dans la préfecture de la Ouaka, elle a été depuis 2013 une zone de prédilection de l’UPC d’Ali Darassa jusqu’à sa reprise par l’armée et ses alliés russes en mars 2020.

RNL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s