Le pape François entame un voyage de quatre jours en Méditerranée

Le pape François, le 1er décembre 2021, au Vatican. REUTERS – YARA NARDI

Le pape François est attendu ce jeudi 2 décembre à Chypre, puis en Grèce samedi où il effectuera son 35e voyage apostolique depuis son élection. Un voyage de quatre jours qui le mènera en terre majoritairement orthodoxe, à Nicosie, Athènes et sur l’île de Lesbos, où il rencontrera de nouveau des migrants.

De Lampedusa à Rabat en passant par Lesbos, ce nouveau déplacement confirme l’importance de l’espace méditerranéen dans le pontificat du pape argentin.

« La Méditerranée a une vocation particulière : elle est la mer du métissage, culturellement toujours ouverte à la rencontre, au dialogue et à l’inculturation réciproque. » Ces mots, le pape François les a prononcés à Bari, le 23 février 2020 lors d’une rencontre avec tous les évêques du bassin méditerranéen. Des mots qui pourraient résonner encore ces prochains jours à Chypre et en Grèce. 

Au fil de son pontificat l’attention envers l’espace méditerranéen est devenue pour François l’une de ses priorités. Que ce soit au Maroc ou déjà en Grèce en 2016, le pape n’a cessé de rappeler combien se jouait dans cette région une partie de l’équilibre géostratégique du monde.

C’est d’abord la route de tant de migrations, souvent meurtrières, entre le Sud et le Nord, l’Est et l’Ouest. C’est ensuite, aux yeux du pape, un espace où les cultures et les religions sont appelées à se rencontrer et dialoguer.

« La Méditerranée éloigne mais elle rapproche aussi »

Venu au Vatican au printemps dernier, l’archevêque de Marseille avait confié que le pape considérait sa ville comme « la porte d’entrée » d’un éventuel voyage en France. « La Méditerranée éloigne mais elle rapproche aussi » a confié, ce mercredi, le secrétaire d’État du Saint-Siège, estimant que l’un des enjeux de ce voyage était de transformer « cet espace qui divise en une opportunité de rencontres ». Des mots prononcés à la veille du départ de François pour Nicosie, la dernière ville d’Europe encore coupée en deux.

La prochaine étape de ce que certains appellent le « pèlerinage méditerranéen » du pape aura lieu le 27 février prochain dans la ville de Florence. François y est attendu pour un colloque réunissant des dizaines de maires et d’évêques du pourtour méditerranéen.

RFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s