Ballon d’or 2021 : entre rumeur et coup de bluff, les paris sont ouverts

Le Ballon d'or a été créé en 1956 par le journal France Football. Le premier joueur récompensé fut l'Anglais Stanley Matthews.

Le Ballon d’or a été créé en 1956 par le journal France Football. Le premier joueur récompensé fut l’Anglais Stanley Matthews.© AP Photo/Kamil Zihnioglu

Il s’agirait de l’un des secrets les mieux gardés au monde. Qui va décrocher le Ballon d’or 2021 ? Après l’annulation de l’an dernier pour cause de pandémie, la remise du plus prestigieux trophée individuel du football professionnel revient cette année. La liste des trente joueurs retenus a été publiée début octobre.

Lionel Messi est le Ballon d’Or 2021 ! C’est ab-so-lu-ment certain !

A trois jours de la remise du trophée, et la nature ayant horreur du vide, les rumeurs circulent, notamment sur Twitter, évidemment. Cette fois, il s’agit d’un journaliste mieux informé que les autres. Selon lui, l’entourage de la star argentine a été prévenu : lundi il décrochera son 7e Ballon d’Or ! « Entourage », « rumeur », « Twitter » … Mais la rumeur Messi court déjà depuis plusieurs semaines. Au point que début novembre, le rédacteur en chef de France Football, le journal à l’origine du trophée a dû tout balayer d’un revers de main évoquant « un gros bluff » et des « conneries ». 

Ce qui est certain, d’ici le verdict lundi, c’est que le joueur récompensé, Messi ou un autre, est à présent au courant.
Le journal France Football doit en effet préparer son prochain numéro avec l’interview du vainqueur. Mais, explique encore le journal, des équipes sont allées aussi bien en Angleterre qu’en Allemagne ou en France pour « brouiller les cartes ».

21 nouveaux noms

Depuis début octobre, chez les hommes, ils ne sont plus que trente postulants. Neuf d’entre eux figuraient déjà sur la liste du précédent Ballon d’Or, en 2019. Il y a donc 21 nouveaux noms.

En quête d’un septième trophée, un record, meilleur joueur, buteur et passeur de la Copa America cet été, Lionel Messi a enfin conquis un titre avec l’Argentine. La recrue star du Paris SG côtoie dans la liste ses coéquipiers en club Kylian Mbappé et Neymar, demi-finalistes de la C1, la Ligue des Champions. 

Après un Euro décevant, Mbappé a plutôt réussi sa rentrée, notamment au sein de l’équipe de France lors des derniers matchs éliminatoires du prochain mondial. Le Brésilien Neymar, quant à lui, sans avoir été transcendant cette année, fait son retour dans la liste dont il était absent en 2019.

Qui désigne le Ballon d’Or ?

180 journalistes du monde entier établissent le classement à partir d’une liste de 30 joueurs. Pour le Ballon d’Or féminin, depuis 2018 seulement, il s’agit d’une liste de vingt joueuses  sur laquelle 50 journalistes sont appelées à se prononcer.
Le système de notation est dicté par trois critères, que France Football présente comme « des valeurs » :
► Le palmarès personnel et collectif
► Le talent et le fair-play
► La carrière du joueur ou de la joueuse.

L’Italie championne d’Europe est représentée par cinq joueurs, Leonardo BonucciGiorgio ChielliniNicolo BarellaGianluigi Donnarumma, et évidemment Jorginho.
Vainqueur de la Ligue des champions avec Chelsea et champion d’Europe avec l’Italie, le milieu de terrain a déjà été sacré Joueur UEFA 2021. Il peut rêver de succéder à Fabio Cannavaro, dernier Ballon d’Or italien en 2006. Son coéquipier français à Chelsea N’Golo Kanté, élu homme du match lors des demi-finales et de la finale de Ligue des Champions, est également présent tout comme les autres Blues Romelu Lukaku et Cesar Azpilicueta.

Lionel Messi, à l'époque au FC Barcelone, brandissant son Ballon d'Or 2016. Avec déjà six trophées, il est le plus primé de l'histoire du prix.

Lionel Messi, à l’époque au FC Barcelone, brandissant son Ballon d’Or 2016. Avec déjà six trophées, il est le plus primé de l’histoire du prix. © AP Photo/Manu Fernandez

Quintuple vainqueur du trophée, à 36 ans, Cristiano Ronaldo ne manque pas à l’appel (17e nomination). Meilleur buteur de Serie A (29 buts), au terme d’une saison pourtant terne avec la Juventus, le Portugais a retrouvé avec bonheur Manchester United. 

Un autre nom beaucoup cité ces derniers jours : le polonais Robert Lewandowski. Au sein du Bayern de Munich, il a été le meilleur buteur européen la saison passée.

Enfin, un dernier nom a tout particulièrement attiré l’attention, celui de Karim Benzema. Immense attaquant du Real Madrid, revenu en équipe de France après cinq années de placard, il a été condamné la semaine dernière à un an de prison avec sursis dans une triste affaire de sextape. Cette condamnation aura-t-elle anéanti les chances de Benzema, qui figurait pourtant parmi les noms fréquemment cités par la rumeur ? 

Une recherche "Ballon d'or 2021" dans le moteur de recherches Google Actualités vous donne en priorité trois informations parfaitement contradictoires. 

Une recherche « Ballon d’or 2021 » dans le moteur de recherches Google Actualités vous donne en priorité trois informations parfaitement contradictoires. 
© Capture d’écran TV5MONDE

► Chez les femmes, la gagnante 2019, l’Américaine Megan Rapinoe, éliminée dès les quarts aux JO de Tokyo, ne figure pas dans les nommées contrairement à la Canadienne Christine Sinclair, championne olympique.
Le FC Barcelone, vainqueur de la C1 féminine, est présent en force avec notamment Alexia Putellas, déja sacrée joueuse UEFA de l’année et Jennifer Hermoso, co-meilleure buteuse de la C1.

La liste des 20 nommées

Kadidiatou Diani (FRA/PSG)
Fran Kirby (ANG/Chelsea)
Jennifer Hermoso (ESP/FC Barcelone)
Christiane Endler (CHL/PSG, OL)
Christine Sinclair (CAN/Thorns FC)
Ashley Lawrence (CAN/PSG)
Irene Paredes (ESP/PSG, FC Barcelone)
Jessie Fleming (CAN/Chelsea)
Lieke Martens (HOL/FC Barcelone)
Sandra Panos (ESP/FC Barcelone)
Viviane Miedema (HOL/Arsenal)
Ellen White (ANG/Manchester City)
Pernille Harder (DAN/Chelsea)
Samantha Mewis (CAN/North Carolina Courage)
Wendie Renard (FRA/OL)
Marie-Antoinette Katoto (FRA/PSG)
Stina Blackstenius (DAN/Häcken)
Magdalena Eriksson (SUE/Chelsea)
Sam Kerr (AUS/Chelsea)
Alexia Putellas (ESP/FC Barcelone)

► En outre, dix gardiens se disputeront le Trophée Yachine (même jury que le Ballon d’Or masculin) pour succéder au Brésilien Alisson Becker, non retenu. Parmi eux les gardiens du PSG Gianluigi Donnarumma et Keylor Navas, le Sénégalais Edouard Mendy, vainqueur de la C1 avec Chelsea ou encore les habituels Manuel Neuer et Thibaut Courtois.

► Pour le Trophée Kopa (élu par 32 anciens Ballons d’Or) qui récompense le meilleur joueur de moins de 21 ans, dix candidats sont en lice. Parmi eux l’Espagnol Pedri, les Anglais Jude Bellingham, Mason Greenwood et Bukayo Saka ou encore l’Allemand Jamal Musiala.

Verdict le 29 novembre au Théâtre du Châtelet à Paris, lors d’une cérémonie présentée notamment par Didier Drogba.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s