Centrafrique:inculpé pour crimes contre l’humanité, le ministre Hassan Bouba est sorti de prison

Hassan Bouba, ministre de l’Élevage, le 17 septembre 2021 à Bangui. © Carol Valade / RFI

Le ministre Hassan Bouba, ancien haut cadre du groupe armé UPC, inculpé de crimes de guerre et crimes contre l’humanité et arrêté la semaine dernière par la Cour pénale spéciale est sorti de détention ce vendredi en début d’après-midi.

L’information a été confirmée ce vendredi soir via un communiqué de la CPS, une juridiction hybride composée de magistrats nationaux et internationaux, chargée de juger les violations les plus graves des droits de l’homme commises en Centrafrique depuis 2003.

Le ministre de l’Élevage et ancien numéro 2 du groupe armé UPC a regagné son domicile ce vendredi sous escorte de la gendarmerie nationale et en dépit du mandat de dépôt émis à son endroit par la Cour pénale spéciale.

Plus tôt dans la journée, l’unité chargée de l’extraire de la maison d’arrêt pour le présenter aux juges d’instruction avait été empêchée d’accéder au site.

Il y a une semaine tout juste, Hassan Bouba était arrêté dans son bureau du ministère puis inculpé pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Des charges passibles de la prison à perpétuité.

« Indignation » et « consternation » du côté de la CPS qui « condamne fermement » les faits et déplore cette entrave « au bon fonctionnement de la Justice ». Les autorités centrafricaines sollicitées, n’ont pour l’instant pas souhaité s’exprimer.

RFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s