Evasion massive d’une prison de RDC

Vue générale du port de Matadi, le 8 novembre 2018

Vue générale du port de Matadi, le 8 novembre 2018 afp.com – Junior D. KANNAH

Plus d’une centaine de détenus se sont évadés samedi de la prison vétuste et surpeuplée de Matadi, dans l’ouest de la RDC, lors d’une opération spectaculaire qui a fait un mort et un blessé grave parmi les forces de l’ordre, a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Deux hommes armés se sont présentés à l’entrée principale de la prison, ont neutralisé les gardiens et ouvert « la porte de la détention », permettant à un « grand nombre » de prisonniers de s’enfuir, a indiqué à des médias Apolonia Londo, directrice adjointe de l’établissement.

Le commissaire Jean-Pierre Nzolani a de son côté raconté comment des policiers du camp dans lequel est située la prison ont vu des détenus s’enfuir par une brèche ouverte dans un mur. « Ils ont tiré en l’air mais plus de 300 personnes arrivaient vers eux, leur ont arraché leurs armes et ont tué un policier sur le champ », a-t-il dit. Un autre agent a été grièvement blessé par balles.

« Complicité, plan préparé depuis longtemps? Nous cherchons à comprendre », a ajouté le commissaire. La direction de la prison cherchait aussi à déterminer le nombre exact d’évadés. Les prisonniers étaient 737 samedi matin, a indiqué Mme Longo. Un état des lieux est en cours.

La prison centrale de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo central, a été construite en 1939 et conçue pour accueillir 150 détenus.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s