Qui est Mohamed Mbougar Sarr, l’écrivain sénégalais, lauréat du Goncourt ?

C’est le benjamin des quatre finalistes du Goncourt 2021, qui sera remis ce mercredi. Avec "La plus secrète mémoire des hommes", l’écrivain sénégalais Mohamed MBougar Sarr, 31 ans fait figure de favori.<br />
<br />
 

C’est le benjamin des quatre finalistes du Goncourt 2021, qui sera remis ce mercredi. Avec « La plus secrète mémoire des hommes », l’écrivain sénégalais Mohamed MBougar Sarr, 31 ans fait figure de favori.

L’écrivain sénégalais Mohamed Mbougar Sarr, remporte le prestigieux prix littéraire français avec son quatrième roman « La plus secrète mémoire des hommes ». Le romancier ne court pas pourtant après les honneurs. Une seule obsession compte pour lui, « la littérature, un véritable point de vue sur le monde ». Retour sur son parcours.

Cet homme modeste n’attendait certainement pas un tel succès pour La plus secrète Mémoire des hommes, paru en août. Et il tâche de le vivre avec détachement.

« Ces histoires de prix, j’ai toujours regardé ça d’un peu loin, tout en m’y intéressant. Je ne savais pas comment ça fonctionnait. Evidemment, ça m’a réjoui, j’ai été très honoré, très touché, mais je comprends que ce ne sont que des premières listes », affirme t-il à l’AFP lors d’une rencontre lors du festival Le Livre sur la place à Nancy.
 

Couverture de "La plus secrète mémoire des hommes", de Mohamed Mbougar Sarr, 2021

Couverture de « La plus secrète mémoire des hommes », de Mohamed Mbougar Sarr, 2021 (Editions Philippe Rey)

L’affaire l’a même mis dans un certain embarras, puisqu’à son éditeur Philippe Rey, grand amateur de course à pied, il avait fait la promesse de courir un marathon s’il était sur trois listes. Il croyait prendre peu de risques.

Or aujourd’hui, il n’a pas la condition physique pour : en donnant tout à la littérature, ce grand milieu de terrain a délaissé le sport.

Footballeur est l’une des nombreuses carrières qu’a envisagées Mohamed Mbougar Sarr, lui dont l’enfance fut éblouie par le parcours du Sénégal à la Coupe du monde 2002. Il a aussi pensé à médecin (« comme mon père, mais je me suis rendu compte très vite que ce serait impossible »), militaire, journaliste, avocat, professeur… jusqu’à ce que l’écriture s’impose

La littérature est un point de vue sur le monde. Il n’y a pas de différence entre la vie et la littérature. Pour moi, c’est la même énergie.Mohamed Mbougar Sarr, au micro de TV5MONDE

Aîné d’une fratrie de sept garçons, il a grandi à Diourbel, à l’est de Dakar, dans un milieu favorisé où l’on croyait au mérite. « J’ai envie de, simplement, donner le meilleur exemple qui soit à mes frères », explique-t-il aujourd’hui.

Son don pour les études le fait intégrer le Prytanée militaire de Saint-Louis, filière extrêmement sélective, puis une classe préparatoire en France, à Compiègne (Oise), et enfin l’Ecole des hautes études en sciences sociales à Paris, où il commence un doctorat de lettres.

« Je n’ai pas terminé ma thèse, parce que j’ai commencé à beaucoup écrire à ce moment-là, et que la fiction l’a emporté », confie-t-il. Il vit aujourd’hui à Beauvais.

Son entrée en littérature s’est faite dès ses 24 ans, avec Terre ceinte, publié par une maison dont le catalogue l’avait formé, Présence africaine. Après un deuxième roman chez le même éditeur, Philippe Rey l’a convaincu de le rejoindre pour les troisième et quatrième.

Son rapport à la littérature est simple. La vie et la littérature se confondent. « La littérature est un point de vue sur le monde. Il n’ y a pas de différence entre la vie et la littérature. Pour moi, c’est la même énergie », confie t-il au micro de TV5MONDE chez son éditeur.

Littérature : Mohamed Mbougar Sarr, le romancier sénégalais au cœur de la rentrée littéraire parisienne

La plus secrète mémoire des hommes raconte l’histoire de deux écrivains sénégalais, l’un contemporain, à la recherche de lui-même, qui ressemble à l’auteur, l’autre qui a eu son heure de gloire en 1938, avant une déchéance rapide, le mystérieux T.C. Elimane, inspiré du Malien Yambo Ouologuem, prix Renaudot en 1968.
 Ainsi dans le roman, en 2018, Diégane Latyr Faye, jeune écrivain sénégalais vivant à Paris est bouleversé par la découverte d’un ouvrage, Le labyrinthe de l’inhumain, paru en 1938. L’histoire de ce livre mystérieux l’intrigue. Son auteur a disparu après la publication de son roman.

Le jeune écrivain cherche à découvrir ce qui se cache derrière l’histoire de cette oeuvre de T.C. Elimane. Le récit se déroule au Sénégal, Buenos Aires mais aussi Amsterdam et Paris.

Le roman de Mohamed Mbougar Sarr,"La plus secrète mémoire des hommes", s'inspire du parcours de l'écrivain malien Yambo Ouologuem prix Renaudot 1968 avec son roman <em>Le</em> <em>Devoir de violence</em>.
Le roman de Mohamed Mbougar Sarr, »La plus secrète mémoire des hommes », s’inspire du parcours de l’écrivain malien Yambo Ouologuem prix Renaudot 1968 avec son roman Le Devoir de violence. DR

Le roman creuse l’histoire intime de ses deux personnages d’écrivains africains. Mohamed Mbougar Sarr revient également sur l’histoire de la relation tumultueuse entre l’Afrique et l »Europe.

L’Europe par son histoire s’est beaucoup plus facilement enfermée dans des caricatures. Mais de l’autre côté, cela existe aussi.

Mohamed Mbougar Sarr, au micro de TV5MONDE sur les rapports entre l’Europe et l’Afrique

Une simple question posé au micro de TV5MONDE par notre consoeur Oumy Diallo résume bien la vision des rapports entre l’Afrique et l’Europe de Mohamed Mbougar Sarr. « Êtes-vous la promesse à suivre de la littérature africaine francophone ? »

Selon l’écrivain, l’Europe et l’Afrique doivent sortir de ces imaginaires faits de clichés et d’enfermement. « Je ne répond rien à cela… C’est un imaginaire frelaté fait de clichés qui vient conforter des attentes et des visions préformées que l’on peut avoir du continent africain plutôt que de se rendre sur place, de lire ce qui se dit. Ce sont des enfermements qui vont dans tous les sens. L’Europe par son histoire est  beaucoup plus facilement enfermée dans ces caricatures. Mais de l’autre côté, cela existe aussi. »

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s