Centrafrique: à Bangassou, le salaire de la peur des transporteurs routiers [1/4]

Transporteurs en transit à la gare routière de Bangassou. © RFI/Carol Valade

À Bangassou, théâtre de violents affrontements lors des différentes crises qui ont secoué l’histoire récente du pays, les prix des marchandises sont environ trois fois supérieurs à ceux de la capitale. En raison de l’état déplorable des pistes, mais aussi de l’insécurité sur les axes. Cible privilégiée des groupes armés, les transporteurs routiers doivent faire fasse aux dangers de la route… qu’ils empruntent parfois au péril de leur vie. 

ECOUTER

RFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s