Centrafrique: plus de 200 réfugiés centrafricains du Congo rentrent au bercail

Une famille de réfugiés débarquant de l’une des embarcations affrétées par le HCR, le 22 octobre 2021

Au moins 250 réfugiés centrafricains, regroupés en 75 ménages, ont regagné leur pays d’origine ce vendredi 22 octobre 2021 après huit années d’exil en République démocratique du Congo. Une initiative du gouvernement centrafricain en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les Réfugiés (HCR).

Aux environs de midi, les quatre embarcations affrétées par le HCR, en provenance du camp de Molè en République démocratique du Congo accostent sur la rive droite de l’Oubangui. Pour ces centrafricains qui ont passé plusieurs années à l’extérieur, c’est le grand retour au pays. Très impatients de fouler le sol centrafricain, ces rapatriés se sont précipités pour descendre des embarcations. Revoir la terre natale et retrouver ses siens après des années d’exil était inimaginable pour ces réfugiés centrafricains. Pour eux, c’est une nouvelle vie qui commence.

« Je suis très émue de revenir dans mon pays, la République centrafricaine. J’ai retrouvé la terre de mes ancêtres, je suis heureuse. Il est vrai que nous avons passé plusieurs années en exil, mais nous sommes les fils de ce pays. Je remercie tous ceux qui ont facilité notre retour » s’est émue Albertine, une des rapatriés.

Ce programme de rapatriement volontaire des réfugiés centrafricains fait suite à un accord tripartite entre le gouvernement centrafricain, le HCR et les autorités congolaises.

« C’est un nouveau départ. D’autres rapatriements sont prévus. Aujourd’hui, nous n’avons qu’un échantillon de rapatriement. On a environ 250 personnes qui sont revenues. Nous nous attendions à rapatrier, avant la fin de l’année, près de 6000 personnes » a fait savoir Mohamed Touré, représentant du HCR en Centrafrique.

Toutefois selon le Haut-Commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés, plus de 700.000 réfugiés centrafricains vivent encore à travers le monde. Leur rapatriement, selon l’organe des Nations-Unies, sera enclenché progressivement.

RNL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s