Participants, dates clés, vainqueurs français… Les quatre choses à savoir sur le marathon de Paris

La dernière édition du Marathon Paris s’était déroulée le 14 avril 2019.  (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Il fait son grand retour après un an d’absence. Reportée deux fois avant d’être annulée à cause de la pandémie de Covid-19 en 2020, la 44e édition du marathon de Paris se déroule dimanche 17 octobre. Voici les quatre choses à savoir avant le départ de la course, retransmise en direct et en intégralité à partir de 8h40 sur France 3. 

Un marathon hors normes

Paris est le deuxième plus gros marathon au monde en termes d’arrivants, après New York (48 073 finishers contre 53 640 dans la métropole américaine en 2019). Le nombre d’inscrits ne cesse d’augmenter au fil des années : en 2020, l’organisation en avait enregistré 65 000, un record pour l’événement de la capitale française. Parmi eux, plus d’un tiers des participants (35%) sont des néo-marathoniens, estimait au printemps Édouard Cassignol, patron de la course.

Première édition en 1896

Si Paris a accueilli son premier marathon en 1896, la course n’est annuelle que depuis 1976. Jusqu’en 2020, l’événement n’avait connu qu’une seule annulation, en 1991, à cause de la Guerre du Golfe. 

Le marathon de Paris, d’abord réservé aux hommes, s’est ouvert à d’autres participants au fil des ans: d’abord aux femmes en 1979, puis aux coureurs en fauteuil-roulant l’année suivante.

Le marathon de Paris a fait la Une du Petit Journal, le 2 août 2896. (LE PETIT JOURNAL / BnF-Partenariats via AFP)

Un parcours exclusivement en centre-ville 

Lors de la première édition, en 1976, les 42,195 km étaient courus uniquement dans le bois de Boulogne. Depuis 2005, le marathon se déroule exclusivement sur la rive droite de Paris et en centre-ville. Pour cette 44e édition, le tracé reste le même que celui prévu en 2020: les coureurs partiront de l’Arc de Triomphe avant de descendre l’Avenue des Champs-Élysées. Ils passeront également devant des emblèmes de la capitale tels que l’Opéra Garnier, la cathédrale Notre-Dame ou encore la Tour Eiffel, avant de terminer la course Porte Dauphine.

14 vainqueurs français

Bien que les Français représentent la majorité des participants de ce marathon (67% en 2019), chez les hommes, seuls neuf coureurs différents se sont imposés sur 10 courses, Jacky Boxberger l’ayant remporté à deux reprises (en 1983 et 1985). Dernière victoire française en date: celle de Benoît Zwierzchiewski en 2003. Chez les dames, quatre Tricolores seulement ont réussi à franchir la ligne en premier. La dernière victoire féminine en date remonte à 1986 et est à attribuer à Maria Rebelo. 

FRANCEINFO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s