Centrafrique: des femmes maçonnes pour reconstruire le pays

Evodie Yangueti sur le chantier de l’université de Bangui, accompagnée d’une jeune stagiaire. © RFI – Carol Valade

En Centrafrique, après la crise électorale et les combats entre forces pro-gouvernementales et rebelles, les activités reprennent peu à peu dans la capitale Bangui. Rencontre avec quatre générations de femmes travaillant sur le chantier de l’Université de Bangui.

Avec la croissance démographique et l’arrivée de nouveaux investisseurs, les chantiers se multiplient. Sur les sites de construction, ce sont le plus souvent les hommes qui dirigent les travaux, mais certaines femmes sont aujourd’hui déterminées à se faire une place en haut des échafaudages.

ECOUTER 

RFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s