La Guinée célèbre la fête nationale en présence de son nouveau président

Le colonel Mamady Doumbouya lors de sa prestation de serment le 1er octobre  2021 à Conakry.
Le colonel Mamady Doumbouya lors de sa prestation de serment le 1er octobre 2021 à Conakry. AFP – CELLOU BINANI

La cérémonie du 63e anniversaire de l’Indépendance s’est tenue samedi 2 octobre à Kaloum, le centre-ville de Conakry, en présence du colonel Mamady Doumbouya, désormais officiellement investi chef de l’État. Dans son allocution télévisée, le nouveau président s’est engagé à nommer un Premier ministre dans les prochains jours. Il a aussi annoncé des mesures sur la lutte anticorruption et les prochaines élections.

La cérémonie était sobre et n’a duré qu’une vingtaine de minutes, mais les habitants de Kaloum contenus derrière un mur d’hommes en uniforme, se sont montrés pleinement satisfaits, en laissant exploser leur joie à l’apparition du nouveau président Mamady Doumbouya.

Fraîchement investi au rang de chef de l’État la veille, le colonel a passé en revue les troupes, a déposé une gerbe de fleurs sur la place des Martyrs, avant de saluer la foule et disparaître dans un véhicule aux vitres teintées.

Pour cette 63e célébration de la fête nationale, qui sonnait comme une seconde indépendance, les populations ont particulièrement apprécié les mesures annoncées la veille par le président, dont la création d’un organe de contrôle et de moralisation de la gestion publique pour lutter contre la corruption.

« Pour qu’une nation avance, il faut lutter contre la corruption, appuie un habitant de Conakry venu assister à la cérémonie. On ne peut pas laisser une nation dans les mains de gens qui ont détruit les biens publics qui appartiennent au peuple ».

Concernant les futures élections censées mettre fin à la transition, le chef de l’État propose de commencer par les scrutins locaux avant de terminer par la présidentielle. Une mesure également soutenue. « Ça fait combien de temps que les élections communales s’organisent, sans résultats ? S’il commence par là, c’est un atout pour nous », estime un homme dans la foule. « Les élections doivent commencer par la commune. Étape par étape. C’est une très bonne idée, c’est une idée que j’apprécie », commente une autre spectatrice.

Dans la journée, le président Doumbouya s’est offert une tournée dans les rues de Conakry, sous les acclamations de la foule.

RFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s