Centrafrique : une position des FACA attaquée par des combattants de l’UPC à Bambari

Des éléments des Forces armées centrafricaines en partance pour une mission de sécurisation dans le centre du pays ©Image d’illustration

Un poste avancé des Forces armées centrafricaines (Faca) a été pris pour cible par des hommes armés, présumés éléments de l’UPC d’Ali Darassa  dans la Ouaka. Les faits se sont produits à l’aube de ce mardi 28 septembre, au village Kombélé, situé à 10 kilomètres de Bambari sur l’axe Ippy. Deux militaires centrafricains auraient été tués.

Selon des sources locales contactées par Radio Ndeke Luka, des hommes armés, membres de l’UPC, ont attaqué dans la matinée du mardi 28 septembre, une position de l’armée nationale à une dizaine de kilomètres à l’entrée Nord de Bambari. L’attaque a eu lieu dans le village Kombélé situé à l’intersection menant dans les localités d’Ippy et Ndassima.   

Deux tués et deux portés disparus parmi les Faca

D’après les informations reçues par Radio Ndeke Luka, au moins deux (2) militaires ont été tués et deux autre pris en otage au cours des affrontements. Information confirmée par certaines autorités locales ainsi que plusieurs habitants du village Kombélé.

“Ils étaient au total six soldats à assurer la sécurité au niveau de ce poste. Subitement, des hommes en armes ont fait irruption et ont attaqué leurs positions. Le bilan fait état de deux soldats tués et de deux autres pris en otage par les assaillant“, affirme un habitant de Kombélé.

L’armée contrôle toujours la localité

Même si le village voisin de Bambari est calme, des rumeurs font état de la présence d’hommes armés aux alentours. Ainsi pour contenir et pallier toutes éventualités, les Faca et leurs alliés russes multiplient les patrouilles. Pour le moment, l’armée nationale contrôle toujours cette localité et un calme précaire y règne.

Bangui n’a pas encore officiellement réagi à cette nouvelle attaque contre les positions des Faca. C’est la 2ème attaque en moins d’une semaine dans la préfecture de la Ouaka. La première avait visé, le 23 septembre dernier, un poste avancé des Forces armées centrafricaines au parc à bétails, situé à la sortie-Est de Bambari.

RNL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s