Espagne: premier faux pas pour l’Atlético, le Real trébuche aussi

L'attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, face aux défenseurs de Villareal, Pau Torres (d) et Raul Albiol, lors de leur match de LaLiga, le 25 septembre 2021 au Stade Santiago-Bernabeu

L’attaquant français du Real Madrid, Karim Benzema, face aux défenseurs de Villareal, Pau Torres (d) et Raul Albiol, lors de leur match de LaLiga, le 25 septembre 2021 au Stade Santiago-Bernabeu afp.com – GABRIEL BOUYS

Premier faux pas de la saison pour l’Atlético Madrid ! Les Colchoneros, champions d’Espagne en titre, se sont inclinés 1-0 chez la lanterne rouge, Alavés, samedi pour la 7e journée de Liga, et passent troisièmes à trois points du Real Madrid (17 pts), accroché 0-0 par Villarreal en soirée.

Les « Rojiblancos » ont plié dès la 4e minute sur une tête piquée du capitaine Victor Laguardia à la réception d’un corner tiré par Rubern Duarte. Et contrairement à leurs derniers matches en Liga, ils n’ont cette fois-ci jamais réussi à revenir au score.

Menés deux fois contre Villarreal avant d’accrocher le nul (2-2); Menés à Barcelone contre l’Espanyol avant d’arracher la victoire (2-1) sur le fil, à la 90e+9 sur un but de Thomas Lemar; Menés à Getafe mardi avant d’arracher encore une fois la victoire 2-1 à la dernière minute sur un but de Luis Suarez (90e).

– « Manque d’idées » –

Mais samedi, les Madrilènes n’ont cette fois pas eu la chance de voir le vent tourner en leur faveur en fin de match. Dans le petit stade de Mendizorroza, à Vitoria-Gasteiz, le champion d’Espagne a concédé son premier revers de la saison, à trois jours d’un déplacement important chez l’AC Milan en Ligue des champions, mardi.

« Ça nous était déjà arrivé contre l’Espanyol Barcelone et un peu contre Porto. Et aujourd’hui (samedi), on a clairement manqué d’idées. En deuxième période, l’entrée d’Angel (Correa) nous a fait du bien, avec ses qualités de débordement et en un-contre-un. Je n’aime pas les équipes qui perdent beaucoup, parce qu’elles vont bien finir par gagner un jour. Et malheureusement, ce jour est tombé sur nous », a regretté Simeone en conférence de presse d’après-match.

Comme à Getafe, Simeone a bien tenté de bouleverser son schéma, mais cette fois, son coup tactique n’a pas fonctionné. Une statistique symptomatique: Correa a été le premier à cadrer une frappe côté madrilène, à la 70e minute.

Il s’agit de la première victoire de la saison pour les Basques, qui doublent Getafe et quittent ainsi provisoirement la dernière place du classement.

– Le Real fait chou blanc –

En soirée, dans le choc de la 7e journée de Liga entre deux ex-entraîneurs du Paris SG, le Real Madrid de Carlo Ancelotti a été accroché 0-0 sur sa pelouse par le Villarreal d’Unai Emery, mais reste solide leader devant la doublette Séville FC – Atlético Madrid, ex-aequo à 14 points après les succès des Andalous sur l’Espanyol (2-0) dans l’après-midi.

Il s’agit du deuxième match nul en 8 matches pour les coéquipiers de Karim Benzema, après le rocambolesque 3-3 arraché à Levante. Et pour la première fois de la saison, ils n’ont marqué aucun but sur ces 90 minutes.

Pire, les Merengue ont concédé les plus grosses occasions, mais ont pu compter sur un Thibaut Courtois encore impérial dans ses cages pour éviter un revers à domicile.

A la 13e minute, le portier belge a repoussé une frappe d’Arnaut Danjuma, qui s’était infiltré dans la surface. Et Courtois s’est encore interposé face à l’international néerlandais à la 55e.

« Avoir un gardien comme Courtois, c’est une chance. Ils ont été dangereux en contre, mais Courtois était là. Ce n’était pas notre meilleure nuit, mais ça ne fait rien, on continue », a encouragé Ancelotti au coup de sifflet final.

La plus belle chance de but pour les Madrilènes a été ce coup de tête mal appréhendé par Eder Militao sur un coup franc brossé par Asensio (50e).

Ancelotti a bien tenté des changements tactiques, avec notamment l’entrée en jeu de l’agitateur Eduardo Camavinga à la pause à la place de Rodrygo… mais si son équipe a gagné en contrôle, elle n’a toutefois pas réussi à marquer.

Dimanche (16h15/14h15 GMT), le FC Barcelone reçoit Levante au Camp Nou. Pour le grand retour dans le groupe d’Ansu Fati, près d’un an après sa blessure, les Catalans (8es) auront déjà la quasi obligation de gagner s’ils ne veulent pas sombrer dès le premier mois de compétition et faire grossir la menace d’éviction qui pèse sur Ronald Koeman.

LE JV2 AVEC AFP

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s