Assemblée générale de l’ONU: passe d’armes musclée entre l’Inde et le Pakistan

Le Premier ministre Pakistanais Imran Khan (photo) a accusé le gouvernement de Narendra Modi d'être «fasciste» à la tribune des Nations unies.
Le Premier ministre Pakistanais Imran Khan (photo) a accusé le gouvernement de Narendra Modi d’être «fasciste» à la tribune des Nations unies. PETER FOLEY POOL/AFP

Passe d’armes musclée à la tribune des Nations unies entre l’Inde et le Pakistan. Le Premier ministre Pakistanais Imran Khan a accusé le gouvernement de Narendra Modi d’être « fasciste ». La diplomatie indienne a accusé en retour le Pakistan de soutenir les terroristes et de persécuter les minorités religieuses. 

Plus de 70 ans après leur indépendance respective, l’Inde et le Pakistan ont une nouvelle fois exposé leurs antagonismes devant le monde. Par la voie de sa diplomate Sneha Dubey, l’Inde a mené une charge violente contre son voisin à la tribune des Nations unies. 

« Génocide culturel et religieux »

« On continue d’entendre que le Pakistan est une victime du terrorisme, a lancé Sneha Dubey. En réalité, il héberge des terroristes dans l’espoir qu’ils frappent ses voisins. Ce pays a commis dans le passé un génocide culturel et religieux contre le peuple du Bangladesh. Aujourd’hui, il humilie ses minorités sikhs, hindoues et chrétiennes. » 

Dans un message vidéo, le premier ministre Pakistanais Imran Khan avait auparavant accusé le gouvernement de Narendra Modi de fascisme, dénonçant notamment les violations des droits humains dans la région disputée du Cachemire. Ce à quoi l’Inde a exercé son droit de réponse : « Le Cachemire sera toujours une partie inaliénable du territoire indien. Nous appelons le Pakistan a immédiatement évacuer toutes les zones qu’il occupe illégalement. » 

La tension monte

Depuis la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan, la tension monte entre les deux pays. L’Inde accuse le Pakistan d’avoir servi de base arrière aux talibans. Ce samedi 25 septembre, Imran Khan a jugé de son côté que le dialogue avec ces derniers était la seule solution.

RFI

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s