Centrafrique: un taux de mortalité maternelle estimé à environ six décès par jour

Le taux de mortalité maternelle en République centrafricaine est estimé à environ six décès quotidiens, rapportent des médias locaux, citant des sources officielles.

Le taux de mortalité maternelle était passé de 683 décès pour 100.000 naissances vivantes en 1988 à 829 décès pour 100.000 naissances vivantes en 2018, soit six décès maternels par jour, le pic étant en l’an 2003, avec 1.355 décès pour 100.000 naissances, indique le ministre centrafricain de la Santé et de la Population, Pierre Somsé, à l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité des patients.

Selon M.Somsé, ces décès ont pour causes principales les complications liées aux avortements clandestins ou non-médicalisés, les hémorragies accompagnant les accouchements, les infections découlant des accouchements, les difficultés résultant des accouchements ainsi que les hypertensions avant et pendant les accouchements.

Le ministre a, à cette occasion, annoncé que de nouvelles mesures garantissant la santé du couple mère-enfant afin de réduire leur décès, ont été prises.

SPUTNIK

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s